Les pommes réduisent le risque d’accident vasculaire cérébral de 50%

Suivez-nous par Email
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Pinterest
Suivez-nous sur Pinterest
Suivez-nous sur Instagram

Les crises cérébrales peuvent survenir à presque n’importe quel âge, mais la plupart d’entre elles surviennent à un âge plus avancé.

En cas d’attaque, la personne peut être touchée à vie en raison du manque d’oxygène dans le cerveau. Les fruits, les verdures et les légumes sont utiles pour prévenir et guérir même les cas les plus compliqués, mais lesquels sont les meilleurs pour prévenir un AVC?

Une étude récente réalisée à l’Université de Wageningen aux Pays-Bas et publiée dans la revue médicale Stroke, indique que les fruits à pulpe blanche, tels que les pommes et les poires, peuvent réduire le risque d’accident vasculaire cérébral de jusqu’à 52%.

Les accidents vasculaires cérébraux sont la troisième cause de mortalité aux États-Unis, causant la mort de plus de 145 000 personnes chaque année. Environ 800 000 personnes subissent une attaque, dont 650 000 survivent, mais souffrent de graves carences jusqu’à la fin de leurs jours.

Ces carences peuvent inclure: paralysie temporaire ou permanente, difficulté à mâcher et à avaler des aliments, incontinence, incapacité de parler. Certains sont récupérables, mais la plupart ne le sont pas et nuisent à la vie des survivants.

L’étude a comparé des fruits et des légumes de différentes couleurs afin de déterminer lesquels sont les plus utiles pour prévenir les attaques. Ainsi, les groupes suivants ont été formés:

– chou, laitue et autres légumes vert foncé

– fruits et légumes orange et jaunes

– légumes et fruits rouges et violets

– fruits avec la pulpe blanche – pommes et poires

La période d’essai durait 10 ans et comprenait 233 cas d’attaques cérébrales. Il n’y a pas eu de réduction du nombre de crises cérébrales dans les groupes consommant des fruits et des légumes rouges / violets ou orange / jaunes. En revanche, chez les groupes consommant des fruits à pulpe blanche, la fréquence des accidents cérébrovasculaires a diminué de 50%.

Le pourcentage est encourageant, étant donné que le nombre de sujets était de 20 069, avec un âge moyen de 41 ans.

De nombreuses personnes choisissent des fruits et des légumes plus foncés en raison de leur forte teneur en antioxydants, mais dans ce cas, la pulpe blanche, et en particulier les pommes, avaient considérablement réduit les risques. En augmentant la consommation de fruits et de légumes à chair blanche d’au moins 25 grammes, on réduit de 9% les chances de subir une attaque.

Si les fruits et les légumes se sont révélés si efficaces pour prévenir les attaques cérébrales, pourquoi ne pas manger plus de fruits et légumes frais et moins transformés à chaque repas?

Suivez-nous par Email
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Pinterest
Suivez-nous sur Pinterest
Suivez-nous sur Instagram

Restez informé! Pour vous et vos amis!