Une grande attention aux insectes! Voici ce qu’il faut faire si vous êtes piqué

Sommaire
Suivez-nous par Email
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Pinterest
Suivez-nous sur Pinterest
Suivez-nous sur Instagram

L’été est la saison des vacances à la mer ou à la montagne et des promenades dans la nature. Et comme l’humidité et la chaleur sont propices aux insectes, on peut se faire piquer par des moustiques, de tiques, d’abeilles, d’araignées ou de guêpes. Il est important de les reconnaître, d’agir et de mettre en œuvre des mesures de soins simples.

vers le Sommaire

Les abeilles et les guêpes : dangereux

Les abeilles et les guêpes sont des insectes pouvant provoquer un choc anaphylactique (chute soudaine de tension, vertiges et difficultés respiratoires), pouvant nécessiter un traitement urgent. Après la piqûre, l’abeille laisse son aiguille dans laquelle elle attache le sac de venin à la peau, tandis que la guêpe est plus agressive. Elle peut piquer à plusieurs endroits et ne laisse pas son aiguille.

Pour soulager la piqûre d’abeille douloureuse, vous devez d’abord retirer l’aiguille avec une pince à poiles. Ensuite, vous devez bien nettoyer la zone avec de l’eau et du savon, puis appliquer des compresses froides ou de la glace enveloppée dans une serviette en coton. Pour soulager la douleur, vous pouvez prendre du paracétamol ou de l’ibuprofène, et dans la zone des piqûres, vous pouvez appliquer une lotion à base de calamine.

Si vous êtes allergique au venin d’abeille ou de guêpe, ou si vous avez de frissons, des tremblements consultez immédiatement un médecin!

vers le Sommaire

Les moustiques transmettent des maladies graves

En règle générale, les piqûres de moustiques provoquent une démangeaison simple, mais ce sont des espèces pouvant transmettre des maladies graves telles que le paludisme, la fièvre jaune, la fièvre de West Nile, l’encéphalite, etc. Les femelles sont celles qui « attaquent » car elles ont besoin de sang pour extraire les protéines nécessaires à la maturation et à la ponte.

La morsure laisse derrière elle de petites taches rouges qui provoquent des démangeaisons. Dans un premier temps, lavez la zone touchée à l’eau savonneuse. La douleur et les démangeaisons s’estompent si vous appliquez de la glace enveloppée dans une serviette.

Si après 3 jours de picotement, vous avez des maux de tête, de la diarrhée, des vomissements, une inflammation des ganglions lymphatiques, consultez votre médecin le plus tôt possible.

vers le Sommaire

Attention aux tiques

Extrêmement petites, les tiques se nourrissent du sang des quadrupèdes et des humains et peuvent être porteurs des virus causant une encéphalite, la maladie de Lyme, etc. La piqûre de tique ne fait pas mal, car au moment de l’attaque, elles libèrent une substance à effet anesthésique. En quelques heures, une tache rouge qui s’étend circulairement apparaît sur la peau. Cela peut également se produire un mois après la piqûre.

Évitez le contact avec les tiques, en particulier au printemps et à l’automne. Cela implique de limiter l’exposition aux zones de végétation haute ou abondante, ce qui facilite leur contact direct avec la peau ou indirectement. D’abord le contact est avec les vêtements, puis avec la peau. Si nous savons qu’une activité nous exposera à des conditions de risque élevé de contact avec les tiques, nous pouvons également nous protéger en appliquant des solutions contenant certains insecticides (perméthrine) sur les souliers, les bottes, les vêtements, la tente ou en appliquant sur la peau un répulsive (avec le DEET, par exemple).

Après chaque sortie sur l’herbe verte, examinez soigneusement votre peau et votre cuir chevelu. Si la tique n’est pas attachée, vous pouvez la retirer à la douche avec de l’eau et du savon. Si elle est coincé dans la peau, n’essayez pas de la retirer vous-même. Aller à l’hôpital pour cela. En prenant en compte l’apparence de la tique et de la plaie, le médecin vous indiquera passer ou non une analyse ou un traitement antibiotique. La prophylaxie peut être lancée jusqu’à 72 heures après le retrait de la tique.

vers le Sommaire

Si vous êtes piqué par une araignée

La plupart des piqûres d’araignées sont inoffensives, provoquant de minuscules taches rouges sur la peau, parfois douloureuses et irritantes. Après avoir lavé la zone avec de l’eau chaude et du savon, mettez des compresses froides. Pour réduire les rougeurs et le prurit, des antihistaminiques oraux, des sprays topiques avec anesthésiques locaux et des lotions apaisantes sont indiqués. Attention! Ceux-ci ne sont pas recommandés pour les enfants sans l’avis du médecin. Si vous pensez avoir été piqué par une araignée venimeuse (veuve noire, etc.), consultez votre médecin au plus vite! Dans le même temps, des évanouissements, un gonflement de la bouche ou de la gorge, la difficulté à respirer constituent une urgence médicale. 

Suivez-nous par Email
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Pinterest
Suivez-nous sur Pinterest
Suivez-nous sur Instagram

Restez informé! Pour vous et vos amis!