Traitement révolutionnaire anti-Covid

Traitement coronavirus

Un nouveau médicament antiviral pourrait bloquer le nouveau coronavirus en seulement 24 heures. Le médicament s’appelle Monulparivir et peut être pris par voie orale.

Selon une étude menée à l’Institut des sciences bio-médicales de l’Université américaine de Géorgie, c’est la première fois qu’un traitement oral parvient à arrêter la transmission du nouveau coronavirus.

« Ce sont les premiers tests efficaces avec un médicament oral qui bloque rapidement la transmission du SRAS-CoV-2, donc cela pourrait être révolutionnaire », expliquent des chercheurs dans un article publié dans la revue Nature Microbiology.

Traitement révolutionnaire de Covid

Jusqu’à présent, le médicament n’a été testé que sur des animaux, sur des furets de laboratoire pour être exact, ils ne savent donc pas encore s’il a la même efficacité chez l’humain.

« Nous pensons que les furets sont un modèle représentatif de transmission car ils propagent facilement le SRAS-CoV-2, mais la plupart n’ont pas de forme sévère, ce qui est similaire à la transmission du coronavirus aux jeunes adultes », a déclaré un auteur de l’étude.

Si les données observées sur le furet sont confirmées chez l’humain, les patients atteints de Covid-19 traités avec ce médicament peuvent devenir non infectieux dans les 24 heures suivant le début du traitement.

Initialement créé pour la grippe

Le médicament antiviral Monulparivir, développé à l’Université Emory d’Atlanta par la société pharmaceutique Drug Innovation Ventures à Emory (DRIVE), a été initialement conçu pour traiter la grippe et empêcher le virus de se multiplier, créant des erreurs dans la phase de multiplication de l’ARN. Le monulparivir est actuellement en phase avancée d’essais cliniques II / III pour le traitement du Covid-19.

S’il s’avère efficace, il pourrait être administré au début de la maladie pour arrêter la progression vers une forme sévère d’abolition, pour raccourcir la phase infectieuse et pour arrêter rapidement la propagation du virus.