Stéatose hépatique: Qu’est-ce que c’est et comment peut être gardé sous contrôle

La stéatose hépatique est une maladie hépatique caractérisée par une accumulation excessive de graisse dans le foie (plus de 5 à 10% du poids du foie). La graisse du foie est normale, mais une accumulation excessive conduit à l’apparition de certains symptômes.

Il existe deux principaux types de stéatose hépatique: la stéatose hépatique alcoolique et la stéatose hépatique non alcoolique. Il y a des cas où la stéatose hépatique se produit pendant la grossesse.

Stéatose hépatique alcoolique

Elle se produit en raison de la consommation excessive d’alcool et peut se développer même après une courte période de temps. Elle survient surtout chez les personnes ayant des antécédents familiaux de maladie hépatique alcoolique. Les autres causes de déclenchement comprennent la présence de l’hépatite C, l’excès de fer dans le corps et l’obésité.

Stéatose hépatique non alcoolique

La raison du déclenchement de ce type de stéatose n’est pas entièrement connue, mais elle peut être génétique. Il se produit également plus fréquemment à l’âge de 40-50 ans et chez les personnes obèses ou celles qui ont un taux élevé de cholestérol ou de diabète.

D’autres causes incluent certains médicaments, l’hépatite virale, la maladie auto-immune du foie, la perte de poids rapide et la malnutrition.

Stéatose hépatique de la grossesse

C’est rare, mais la grossesse peut favoriser l’accumulation de graisse dans le foie. Cela peut être risqué pour la mère et le fœtus, car il peut entraîner une insuffisance rénale, des infections ou des saignements. Une fois le diagnostic confirmé, le gynécologue prendra une décision en fonction de la gravité du diagnostic. Dans la plupart des cas, le foie revient à la normale après la naissance.

Quels sont les symptômes de la stéatose hépatique?

Vous pouvez avoir une stéatose hépatique sans le savoir, car au début, il peut ne pas y avoir de symptômes. Comme le temps passe, les symptômes peuvent inclure:

-Fatigue

-Perte de poids

-Perte d’appétit

-Faiblesse

-Nausée

-Troubles de la confusion ou de la concentration

-Douleur au centre ou sur le côté droit de l’abdomen, car il y a une augmentation du foie

-Taches sombres sur la peau du cou ou sous les bras

Si vous buvez trop d’alcool, vous pouvez remarquer une aggravation de ces symptômes après un certain temps.

Comment la stéatose hépatique est-elle diagnostiquée?

Vous pouvez savoir si vous avez une stéatose hépatique après une vérification de routine. Le médecin peut remarquer que la taille du foie est plus grande que d’habitude.

Pour confirmer le diagnostic, les éléments suivants sont recommandés:

Analyses de sang: Un niveau accru de certaines enzymes peut signifier une stéatose hépatique.

L’échographie: utilise les ultrasons pour une vue détaillée du foie.

Biopsie: Elle est faite en insérant une aiguille dans la peau et en prenant un petit morceau de tissu hépatique. Il est ensuite analysé sous le microscope pour des signes de graisse, d’inflammation et de cellules affectées.

Quel est le traitement de la stéatose hépatique?

Il n’y a pas de traitement spécifique, mais il est recommandé de garder le diabète sous contrôle si vous l’avez. Si vous avez une maladie alcoolique du foie et que vous consommez un excès d’alcool, la chose la plus importante que vous puissiez faire est de l’abandonner. Si vous n’abandonnez pas l’alcool, vous pourriez avoir des complications plus graves, comme une hépatite alcoolique ou une cirrhose.

Même si vous avez une stéatose hépatique non alcoolique, il est essentiel d’éviter l’alcool. Si vous êtes en surpoids ou obèses, adoptez une bonne alimentation et faites du sport pour réduire progressivement votre poids corporel.

Adoptez un mode de vie saine qui comprend une alimentation équilibrée et des exercices constants. Limitez votre consommation d’aliments riches en glucides tels que le pain, le riz, les pommes de terre et le maïs. Il est également recommandé de réduire la consommation de boissons contenant beaucoup de sucre et les jus.