Rhume ou pneumonie? Comment les différencier…

 

La pneumonie est une affection courante, mais grave, dans un ou les deux poumons. Cela peut facilement être confondu avec un simple rhume et peut survenir chez n’importe qui, mais il est plus fréquent chez les enfants et les personnes âgées. Pour cette raison, il est conseillé de connaître ses symptômes avant qu’ils ne s’aggravent.

La pneumonie est l’infection d’une structure des poumons, provoquant l’apparition d’une inflammation ou de pus dans les alvéoles pulmonaires. Lorsque cela se produit, diminue la capacité des poumons à compléter le sang en oxygène.  La plupart du temps, cela se produit en raison de la présence d’une bactérie ou d’un virus. La bactérie la plus courante est le streptocoque, mais peuvent être présents la grippe ou certains champignons aussi. La contraction de la pneumonie peut se faire de plusieurs façons : l’inhalation de l’air contaminé, demeurer dans une maison avec de la moisissure. Par conséquent, celle-ci peut être contractée si vous êtes près d’une personne malade qui éternue, tousse ou en utilisant des objets courants, mais elle peut être contracte dans l’environnement hospitalier (appelée infection nosocomiale).

Quels sont les symptômes de la pneumonie?

La pneumonie peut sembler comme un rhume à première vue. Cependant, ses symptômes les plus courants incluent:

  • Toux
  • Sensation d’essoufflement
  • Douleur thoracique en respirant ou en toussant
  • Augmentation de la quantité de mucus expectoré, qui peut être jaune, vert ou gris
  • Fièvre
  • Nausées, vomissements ou diarrhée
  • Fatigue élevée

Dans le cas d’une pneumonie, les symptômes ne s’améliorent pas légèrement et ont tendance à s’aggraver. Les symptômes d’aggravation d’une pneumonie comprennent une forte fièvre, des maux de tête sévères et des douleurs thoraciques sévères. Dans ce cas, vous devez vous rendre immédiatement à l’hôpital, car cela peut se compliquer rapidement.

Quels sont les symptômes du rhume?

Un rhume commun présente d’autres symptômes que vous ne rencontrerez pas lors d’une pneumonie, comme une rhinorrhée (écoulement nasal) ou un mal de gorge. Le traitement est symptomatique et consiste en la libération des voies nasales par aspiration des sécrétions, l’utilisation de sprays ou de gouttes avec des substances anti-inflammatoires et anti-œdémateuses localement, des désinfectants oropharyngés, antitussifs etc.

Comment traite-t-on la pneumonie?

Le traitement de la pneumonie dépend de la cause, qu’il y ait un virus ou une bactérie. Se elle est virale, le traitement ne comprendra que des médicaments qui soulagent les symptômes et peut être guérie en un mois. Dans le cas d’une pneumonie bactérienne, le traitement antibiotique est basique et la guérison peut survenir en 10 jours. En plus de l’antibiotique, votre médecin vous prescrira d’autres médicaments qui soulageront vos symptômes. Si elle n’est pas traitée, la pneumonie bactérienne peut se propager au cœur, au cerveau ou à d’autres parties du corps. Si sa forme est grave ou si vous avez contracté à l’hôpital une bactérie résistante au traitement, vous pourriez avoir besoin d’autres médicaments, le cas échéant. Non traitée, la pneumonie peut être mortelle.

Complications

Les complications du rhume sont des infections bactériennes secondaires, qui se traduisent par une sinusite, une otite, une pharyngite, une bronchite et, dans les cas plus graves, une pneumonie. La complication la plus grave de la pneumonie est la septicémie, une réaction intense du système immunitaire, qui peut être fatale. Elle peut également provoquer un syndrome de détresse respiratoire aiguë, caractérisé par une capture de liquide dans les sacs pulmonaires, ce qui prive les organes d’oxygène. Il est conseillé de consulter immédiatement votre médecin lorsque vous remarquez des symptômes de pneumonie.