La création des neurones artificiels qui pourraient guérir la paralysie et d’autres troubles neurologiques

Neurones artificiels

Les scientifiques ont créé des neurones artificiels qui pourraient être implantés chez des patients souffrant de paralysie ou d’autres problèmes du système nerveux. Les neurones artificiels pourraient même être utilisés pour connecter les esprits humains aux appareils, disent les chercheurs.

Les neurones bioniques peuvent recevoir des signaux électriques de cellules nerveuses saines et les traiter naturellement, puis envoyer de nouveaux signaux à d’autres neurones. L’une des premières applications pourrait être de traiter une forme d’insuffisance cardiaque qui survient lorsqu’un circuit neuronal à la base du cerveau est endommagé par l’âge ou la maladie et ne peut plus envoyer les signaux électriques corrects pour que le cœur pompe le sang comme il faut.

L’appareillage pour les neurones

Plutôt que d’être implantés directement dans le cerveau, les neurones artificiels sont insérés dans des micropuces de plusieurs millimètres. Les puces sont à la base d’appareils qui sont ensuite montés directement dans le système nerveux, par exemple en interceptant des signaux qui voyagent entre le cerveau et les muscles des jambes.

Toute zone qui souffre d’une maladie dégénérative, comme la maladie d’Alzheimer, où les neurones n’envoient plus d’impulsions en raison de l’âge, de la maladie ou des blessures, peut être aidé par un implant de neurone artificiel qui fait le travail des neurones naturellement affectés.

La découverte intervient après que les chercheurs ont observé qu’ils pouvaient modéliser des neurones vivants dans un programme informatique et recréer la façon dont ils envoient des impulsions dans une puce en silicone avec une précision de plus de 94%. Le programme permet aux chercheurs de copier toute la variété des neurones qui peuvent être trouvés dans le système nerveux humain.

Utilisation des neurones artificiels

Les chercheurs décrivent dans la revue scientifique Nature Communications comment ils ont utilisé deux types de neurones – dont une partie dans l’hippocampe, une région cérébrale cruciale pour la mémoire et l’apprentissage, ou des neurones qui jouent un rôle dans le contrôle subconscient de la respiration.

Les scientifiques disent maintenant qu’ils peuvent construire des neurones bioniques basés sur n’importe laquelle des cellules nerveuses du cerveau, de la colonne vertébrale ou des espaces plus éloignés du système nerveux périphérique, tels que les neurones de sensation dans la peau.

Même avec plus d’efforts visant à développer des neurones artificiels, cela prendra jusqu’à ce qu’ils puissent aider les patients, mais s’ils s’avèrent sûrs et efficaces, ils pourraient être utilisés pour résoudre une multitude de problèmes: perte de mémoire ou même en éliminant la paralysie et en aidant les patients qui ont subi des amputations en montant des membres robotisés avec des neurones artificiels.