Alerte en Chine: des rats infectent l’humain avec une nouvelle souche d’hépatite E

Un autre malheur …

Le monde ne s’est pas encore remis de la pandémie de coronavirus, et de nouvelles troublantes viennent déjà de Chine. Une nouvelle souche d’hépatite E, portée par des rats, a alarmé les autorités sanitaires.

Selon l’Université de Hong Kong, le Hong Kong a déjà enregistré 11 cas d’infection de personnes atteintes de cette souche.

Une hépatite virale : Comment protéger les membres de sa famille?

Mais comment exactement le virus passe des rats aux humains reste un mystère.

En 2018, un homme de 56 ans de Hong Kong qui a récemment subi une transplantation hépatique a été infecté par une hépatite E de rat, jamais vue auparavant chez l’humain. Depuis lors, 10 autres personnes dans la région ont été testées positives pour « l’hépatite de rat ». Le dernier cas a été enregistré le 30 avril chez un homme de 61 ans hospitalisé pour insuffisance hépatique.

Les scientifiques ne savent toujours pas comment les gens sont infectés.
Ce dernier cas est particulièrement troublant, car ni les rats ni leurs excréments n’ont été trouvés dans la maison de l’homme de 61 ans, et récemment, l’homme n’est allé nulle part.

L’Hépatite A: symptômes et prévention

Peut-être que les gens sont infectés en mangeant de la nourriture ou de l’eau contaminée par des excréments de rongeurs ou en manipulant des objets contaminés; mais ces versions n’ont pas été prouvées.

Un animal intermédiaire peut être impliqué dans la transmission du virus des rats aux humains.

L’hépatite E est une maladie du foie causée par le virus de l’hépatite E.

De plus, le virus a au moins quatre types différents: les génotypes 1, 2, 3 et 4. Les génotypes 1 et 2 n’ont été trouvés que chez l’humain. Les génotypes 3 et 4 circulent chez plusieurs animaux sans provoquer de maladie et infectent parfois l’humain.

La souche humaine du virus est libérée dans l’environnement par les excréments des personnes infectées et pénètre dans le corps humain. La transmission du virus se produit principalement par l’eau potable contaminée, mais dans de rares cas, les gens peuvent être infectés par cette maladie en mangeant certains animaux infectés par le virus, tels que des porcs, des sangliers et des cerfs.

Habituellement, l’infection ne se propage pas et disparaît dans les 2 à 6 semaines.

Dans de rares cas, une maladie grave se développe, connue sous le nom d’hépatite fulminante (insuffisance hépatique aiguë), dans laquelle une issue fatale est possible.

L’Hépatite B. C’est quoi?

À l’extérieur de Hong Kong, le seul cas déclaré d’hépatite de rat s’est produit au Canada en 2019 chez une personne qui avait récemment voyagé en Afrique.

Il peut y avoir plus de cas dans d’autres pays, mais ils ne sont tout simplement pas identifiés. Pour détecter l’hépatite de rat chez l’humain, vous avez besoin d’un test spécial qui n’est pas largement utilisé.

La Chine attend-elle une nouvelle épidémie?!

Les pandémies historiques et la façon dont l’humanité y a réagi au cours des siècles