5 habitudes qui affectent votre cerveau

La sédentarité et la consommation d’alcool augmentent le risque de maladies neurologiques, mais ce ne sont pas les seuls facteurs qui peuvent les déclencher.

Vous quittez souvent la maison sans le repas du matin

Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. Si vous commencez à prendre l’habitude de ne rien manger jusqu’à midi, le niveau de sucre dans le sang diminue beaucoup. Une fois que vous vous êtes reposé pendant la nuit, vous devez manger. Sinon, le cerveau ne reçoit pas les nutriments nécessaires et, à long terme, des problèmes de santé peuvent survenir.

Vous avez dormi seulement quelques heures la nuit

Le manque de repos ou un sommeil de courte durée peut affecter votre santé, votre forme physique et votre humeur. Pendant le sommeil, le cerveau stocke des informations, des souvenirs. Grâce au repos, tout le corps est régénéré, libéré de la tension et du stress.

Vous mangez de sucreries en excès

Le sucre est caché dans de nombreux aliments que nous choisissons quotidiennement. Si nous en ajoutons quelques-uns très sucrés comme les desserts, surtout ceux achetés, l’apport en sucre est très élevé.

[note] La consommation excessive d’influence négative sur le système immunitaire et en particulier le processus d’assimilation des nutriments, certains d’entre eux sont  essentiels pour le cerveau, tels que les vitamines E, B12 et D3, les antioxydants, les acides gras essentiels (oméga-3). [/note]

Vous ne pouvez pas abandonner les sucreries raffinées? Mangez du chocolat noir, riche en antioxydants dont le cerveau a besoin (mais pas beaucoup).

Vous vous levez de la table avec un sentiment de débordement

Manger trop entrave la digestion et vous fait grossir. Il a également un effet négatif sur le cerveau, car l’obésité affecte la fonction cérébrale et réduit la capacité de concentration.

Tabagisme

L’habitude la plus malsaine est certainement de fumer. Il peut causer des problèmes respiratoires et cardiaques. En termes de santé du cerveau, certaines études l’ont indiqué parmi les facteurs qui augmentent le risque de démence et d’Alzheimer.

Habitudes qui préviennent les maladies neurologiques

– Faites du sport fréquemment, 2-3 fois par semaine

– Sortez souvent avec des amis ou des collègues

– Faites des excursions, des randonnées, évitez la sédentarité

– Prenez votre temps libre avec des jeux de mémoire, du sudoku

– Essayez de faire quelque chose différemment ou d’aller dans un endroit où vous n’êtes pas encore allé.

La meilleure nourriture pour le cerveau