L’ouverture excessive ne mène à rien de bon

Au fil des ans, on commence à réaliser que l’ouverture excessive ne mène à rien de bon.

Moins les gens connaissent votre vie, plus elle sera heureuse