Labyrinthite: causes, symptômes et diagnostic

La labyrinthite est un trouble de l’oreille interne, causé par l’inflammation et le gonflement du labyrinthe, un élément de l’oreille interne qui intervient dans le maintien de l’équilibre.

Cette condition peut causer des étourdissements soudains, ainsi qu’une perte auditive temporaire ou un «claquement» dans l’oreille. La labyrinthite est également appelée neuropathie vestibulaire, avec des symptômes et un traitement identique.

Quelles sont les causes de la labyrinthite?

Les causes de la labyrinthite ne sont pas bien connues. Cela peut survenir à la suite d’une infection virale ou, plus rarement, d’une infection bactérienne. La plupart du temps, elle est déclenchée par une infection des voies respiratoires supérieures, comme un rhume ou une grippe. Plus rarement, celle-ci peut apparaître après une infection de l’oreille moyenne.

L’infection provoque l’inflammation du nerf vestibulaire. Cela fait le nerf à envoyer des signaux incorrects au cerveau, tels que des mouvements du corps. Mais d’autres sens (comme la vision) ne détectent pas le même mouvement.

[note] La confusion des signaux peut causer des vertiges ou une perte d’équilibre. [/note]

Les symptômes de la labyrinthite

Le principal symptôme est le vertige ou le sentiment que «tout tourne». Cette sensation peut provoquer des troubles de la marche. Il convient de noter que les vertiges peuvent être causés par de nombreuses autres maladies, pas seulement la labyrinthite.

Dans la labyrinthite, le vertige se produit sans avertissement. La plupart du temps, il se déclenche à 1-2 semaines après avoir eu un rhume ou une grippe. Il peut être assez sévère pour provoquer des vomissements ou d’autres troubles gastro-intestinaux. Le vertige disparaît souvent après quelques jours ou quelques semaines. Cependant, même après cette période, vous pouvez toujours éprouver ce symptôme à certains moments, surtout si vous bougez brusquement.

De plus, la labyrinthite peut causer une perte d’audition et des acouphènes («bourdonnement dans les oreilles»). La plupart du temps, ces symptômes ne durent pas plus de quelques semaines.

Diagnostic et traitement

Le médecin peut poser le diagnostic de labyrinthite après un examen physique, en conjonction avec les plaintes liées aux symptômes et les antécédents médicaux. De plus, le médecin recherchera des signes d’infections virales pouvant déclencher la labyrinthite.

Si la cause du vertige n’est pas claire, votre médecin peut exiger des examens complémentaires, comme une électrosensographie (en plaçant des électrodes autour de vos yeux pour déterminer la présence de troubles de l’oreille interne) ou une IRM pour exclure d’autres causes.

La plupart du temps, la labyrinthite disparaît d’ici quelques semaines. Si elle est causée par une infection bactérienne, votre médecin vous prescrira des antibiotiques. Cependant, la plupart des cas sont causés par des infections virales, et ceux-ci ne peuvent pas être traités avec des antibiotiques. Votre médecin peut vous prescrire des stéroïdes, qui aident à guérir plus rapidement. Cependant, selon le cas, votre médecin peut également vous prescrire des antiémétiques (pour les nausées et les vomissements), des antihistaminiques (pour les allergies) et des sédatifs (pour le soulagement).

Certains médicaments, tels que les antihistaminiques, peuvent soulager les symptômes, mais le vertige nécessite plus de temps pour disparaître. Il est préférable d’administrer les médicaments uniquement en cas de besoin et pour une période de temps aussi courte.

L’exercice peut aider à soulager les symptômes. Parlez à votre médecin du type d’exercice que vous pouvez faire à la maison. Ceux-ci incluent des mouvements simples de tête aussi bien que maintenir l’équilibre en levant ou en s’asseyant sur la chaise.