Les cheveux blancs – un indicateur de santé

Le blanchiment des cheveux est un processus qui se produit généralement entre 40 et 50 ans, mais il peut souvent arriver beaucoup plus tôt, même à 20 ans. La dépigmentation  des cheveux peut être un indicateur de la santé. Le blanchiment des cheveux se produit lorsque les mélanocytes, les cellules responsables de la couleur des cheveux, arrêtent la sécrétion de mélanine. Les cheveux continuent à pousser, mais sans pigment.

Vous pouvez aussi lire: « Le problème de la perte de cheveux »

Les fils blancs peuvent apparaître tôt, parfois même à 20 ans. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une question de génétique. Cependant, dans certains cas, l’apparition de cheveux blancs peut être un signe de problèmes de santé.

Maladie cardiaque

Une étude menée en 2017 par la Société européenne de cardiologie (European Society of Cardiology)  a montré que les hommes blanchissent plus vite, et par conséquent ils sont plus susceptible de développer une athérosclérose.

Le vieillissement est un facteur de risque cardiovasculaire inévitable et est associé à certains signes dermatologiques pouvant indiquer un risque accru de maladie cardiaque.

Dans l’étude, il a été conclu que les participants déjà atteints par l’athérosclérose étaient plus susceptibles d’avoir les cheveux blancs. Cependant, les chercheurs affirment que des études supplémentaires sont nécessaires pour confirmer qu’il existe un lien entre les maladies cardiaques et les cheveux blancs.

Carence en vitamines

Pour une bonne santé capillaire, une alimentation équilibrée est indispensable et les carences en vitamines peuvent être un facteur de blanchiment des cheveux. Les faibles niveaux de vitamine B12 provoquent en particulier une dépigmentation du fil. Les dermatologues disent toutefois que cela se produit dans les cas graves de dénutrition ou de déséquilibre alimentaire extrême. Les spécialistes recommandent une alimentation riche en antioxydants qui aide à lutter contre le stress oxydatif et le blanchiment prématuré.

Maladie auto-immune

Le blanchiment des cheveux ou la dépigmentation des poils du visage peuvent être un signe de vitiligo, une maladie auto-immune caractérisée par l’apparition de taches blanches sur la peau. La même chose se produit dans le cas d’alopécie (perte de cheveux), une maladie également provoquée par une perturbation du système immunitaire, qui provoque une chute des cheveux sur les parties plus saillantes de la tête. Lorsque les cheveux sont régénérés, les fils peuvent être blancs.

Vous pouvez aussi lire: « Comment prévenir la chute des cheveux »