Changements de personnalité: quelles en sont les causes

La personnalité d’une personne peut changer progressivement, tout au long de la vie, et les sautes d’humeur, de temps en temps, sont normales. Cependant, des changements de personnalité soudains ou inhabituels peuvent être le signe d’un trouble mental.

Une personne qui agit de manière agressive et euphorique, incompatible avec la façon dont elle a agi auparavant, peut souffrir de troubles mentaux. Par exemple, la nonchalance dans une situation tragique ou la joie d’entendre des nouvelles négatives peuvent révéler ce phénomène.

Quand les changements de personnalité peuvent-ils indiquer une urgence médicale?

Lorsque ce changement intervient progressivement, il ne soulève pas nécessairement de questions. Cependant, si cela survient soudainement, il peut s’agir d’une maladie. Certains signes peuvent indiquer une urgence médicale, tels que:

pouls lent
augmentation de la fréquence cardiaque
augmentation de la fréquence respiratoire
tension artérielle basse
transpiration
confusion et vertiges
difficultés d’élocution
douleur dans les bras et les jambes
douleur thoracique
troubles visuels

Si vous remarquez ces signes, appelez immédiatement une ambulance, car ils peuvent également être des signes de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral, de déshydratation ou de malnutrition.

Quelles sont les causes des changements de personnalité?

Les événements négatifs, la tristesse et la déception peuvent amener une personne normale à avoir des changements de personnalité. Parfois, l’humeur peut être influencée même des mois ou des années après un tel événement. Cependant, les sautes d’humeur ne sont pas les mêmes que les changements de personnalité. Certaines personnes peuvent avoir des comportements difficiles pendant de nombreuses années, soit à cause d’une maladie, soit à cause d’un événement stressant.

Des changements de comportement peuvent être causés par certains troubles mentaux, tels que:

Anxiété – survient lorsqu’une personne se sent agitée par une situation. Il est normal d’avoir parfois de l’anxiété, mais lorsqu’elle survient sans raison, cela peut être un trouble anxieux général.
Attaque de panique – représente des périodes de peur extrême. Parfois, la peur semble irrationnelle, comme marcher dans l’ascenseur ou parler en public.
Trouble de stress post-traumatique – est un trouble mental représenté par une peur extrême, des souvenirs et, dans certains cas, des hallucinations. Elle est déclenchée par des souvenirs traumatisants, comme une attaque armée ou un accident de voiture.
Trouble bipolaire – peut provoquer des fluctuations extrêmes du comportement d’une personne, telles que l’euphorie et une dépression extrême. Le trouble bipolaire interfère souvent avec la vie quotidienne.
Schizophrénie – rend impossible de penser clairement, de comprendre certaines situations ou un comportement normal dans la société. En outre, les personnes touchées peuvent ne pas être en mesure de faire la distinction entre la réalité fictive.

Autres causes

Il existe également des situations dans lesquelles les fluctuations hormonales peuvent entraîner un comportement anormal. Ceux-ci inclus:

ménopause
syndrome prémenstruel
andropause
hyperthyroïdie ou hypothyroïdie

Il existe d’autres situations dans lesquelles la personnalité peut changer:

Blessure du lobe frontal. Le lobe frontal est le centre du contrôle de la personnalité d’une personne et est responsable de la parole, des émotions et des capacités cognitives. Des blessures peuvent survenir en cas de blessures graves à la tête, de chutes ou d’accidents de la route.

Accident vasculaire cérébral. Cela implique de perturber le flux d’oxygène vers le cerveau et peut donc entraîner des changements de personnalité. Certaines personnes peuvent être apathiques ou avoir un comportement impulsif ou agressif.

Tumeurs cérébrales. Selon le niveau de la tumeur, certains troubles de la personnalité peuvent survenir, tels que l’irritabilité, l’agressivité ou la passivité.

Démence. Il s’agit du déséquilibre d’au moins deux des fonctions cognitives du cerveau, telles que la mémoire, la pensée, la parole, le jugement et le comportement. Les personnes souffrant de dépression peuvent éprouver une tristesse excessive, de l’apathie, de l’agitation, de la méfiance envers les autres.