Comment le système immunitaire lutte contre Covid-19

Des chercheurs australiens ont annoncé qu’ils avaient identifié comment le système immunitaire humain combat le Covid-19, rapporte la BBC.

L’étude, publiée mardi dans la revue Nature Medicine, montre que les patients se rétablissent après avoir été infectés par le nouveau coronavirus comme ils le feraient après une grippe. Les résultats de cette étude pourraient aider à développer un vaccin, selon les experts.

À l’échelle mondiale, plus de 395 000 personnes ont été infectées et plus de 17 000 sont décédées.

« Cette découverte est importante parce que c’est la première fois que nous pouvons comprendre comment notre système immunitaire combat le nouveau coronavirus », a déclaré le professeur Katherine Kedzierska, co-auteur de l’étude.

La recherche du Peter Doherty Institute de Melbourne a été saluée par la communauté des experts.

Ce qui a été découvert sur le coronavirus

De nombreuses personnes ont été guéries du nouveau coronavirus, ce qui montre que notre système immunitaire peut lutter avec succès contre l’infection.

Cependant, pour la première fois, les chercheurs ont pu identifier quatre types de cellules du système immunitaire qui semblent combattre la maladie de Covid19.

Celles-ci ont été découverts à la suite de l’évolution d’un patient qui avait un cas léger à modéré d’infection à coronavirus et qui avait d’autres problèmes de santé.

Une femme de 47 ans de Wuhan, en Chine, s’est présentée à l’hôpital en Australie. Elle s’est complètement rétablie en 14 jours.

Le professeur Kedzierska a déclaré à la BBC que son équipe enquêtait sur la réponse du système immunitaire de ce patient à l’infection.

Trois jours avant que son état ne s’améliore, certaines cellules ont commencé à apparaître dans son sang.

Chez les patients atteints de la grippe, les mêmes cellules apparaissent juste avant la guérison, a déclaré Kedzierska.

Il est très utile d’identifier le moment où les cellules du système immunitaire sont en action, car c’est ainsi que l’évolution de l’infection peut être déterminée, a expliqué le professeur Bruce Thompson, doyen de la faculté des sciences médicales de l’Université de Swinburne.

Greg Hunt, ministre de la Santé de l’Australie, a déclaré que la découverte pourrait accélérer la découverte d’un vaccin et d’un traitement potentiel pour les patients infectés.

En janvier, le John Doherty Institute est devenu le premier au monde à recréer le virus Covid 19 en dehors de la Chine.