Troubles pancréatiques: signaux d’alarme

5 signes courants de maladies pancréatiques

Voici les signes et symptômes les plus courants pouvant indiquer un pancréas malade:

1. Douleur intense

La forme aiguë de la maladie est toujours accompagnée de douleur. En fonction de la forme clinique (œdémateuse ou nécrotique), ainsi que de l’implication des organes et des tissus péritonéaux dans le processus inflammatoire, la douleur est intense, située à l’étage supérieur de l’abdomen. Elle peut survenir brutalement en cas de pancréatite aiguë causée par des calculs biliaires ou en quelques jours en cas de pancréatite alcoolique aiguë.

Lire aussi: Les métastases du cancer du pancréas pourraient être évitées

L’œdème du pancréas provoque des douleurs, en raison de son augmentation de taille et de la compression ou du déplacement des organes voisins.

La nécrose du tissu pancréatique peut provoquer une douleur d’intensité maximale, ce qui nécessite des doses élevées de médicaments analgésiques. Dans la plupart des cas, la douleur située dans la région abdominale supérieure irradie vers le dos, en raison de la position anatomique du pancréas et de la spécificité de l’innervation.

2. Troubles du transit

L’arrêt de la production d’enzymes pancréatiques dans le processus digestif et la diminution de la libération d’acides biliaires entraînent une augmentation de la production de gaz et des flatulences au stade initial du processus inflammatoire du pancréas. L’insuffisance enzymatique et biliaire entraîne également une constipation prolongée ou d’autres troubles du transit intestinal.

De plus, les selles jaune clair et graisseuses qui restent à la surface de l’eau peuvent suggérer une insuffisance pancréatique.

3. Nausées et vomissements

Ce sont des symptômes qui doivent être étroitement surveillés, surtout s’ils surviennent après avoir mangé des aliments gras. Dans la pancréatite aiguë, les vomissements, accompagnés de douleurs abdominales sévères, sont les symptômes les plus importants. Dans le cas de pancréatite chronique, des nausées et des vomissements peuvent être périodiques. Les deux symptômes ne peuvent survenir qu’après une violation du régime alimentaire, comme la consommation d’aliments gras, frits ou d’alcool.

Lire aussi: Le pancréas – un organe vital dont les symptômes sont ignorés dans 90% des cas

4. Perte de poids

Si vous remarquez que vous avez perdu du poids rapidement ces derniers temps sans le vouloir et si vous associez une douleur comme celle décrite ci-dessus, vous pouvez avoir des problèmes digestifs pancréatiques. Il existe d’autres conditions qui peuvent entraîner une perte de poids. Par conséquent, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible.

5. Manifestations cutanées

L’inflammation du pancréas peut provoquer des signes cutanés. Les plus courants sont le signe Gray-Turner et le signe Cullen.

Le signe Grey-Turner consiste en l’apparition d’une coloration bleu-rougeâtre dans la région latérale de l’abdomen, plus proéminente du côté gauche.

Lire aussi: Aliments qui aident le pancréas à produire de l’insuline

Le signe Cullen suggère une complication possible et consiste en l’apparition d’ecchymoses (bleu clair – ecchymose) autour du nombril. En outre, la coloration bleue peut être observée sur le visage. Dans de rares cas, une légère modification de la couleur de la peau en jaune (jaunisse) peut survenir.