Pas de panique dans la lutte contre le coronavirus …

Surmonter la peur de l’infection

Une personne qui a constamment peur de contracter un coronavirus augmente ses chances d’attraper une infection.

Si une personne a peur de la maladie, elle affaiblit sa santé mentale dans ce domaine. Ce qu’on appelle « de quoi nous avons peur, nous attirons ». Et, très probablement, cette personne est plus susceptible d’être infectée.

Si une personne éprouve une peur grave et ne peut pas résoudre ce problème par elle-même, elle devrait alors demander l’aide d’un psychologue.

Dans le même temps, une personne doit écouter le sentiment de peur et comprendre ce que cela donne.

Que vous donne la peur?

Tout état a un avantage. La peur ne fait pas exception. Que vous donne cette peur? Elle peut protéger quelqu’un. Elle dit qu’une personne n’est pas prête pour quelque chose.

Tout d’abord, il faut enquêter sur vous-même et votre peur.

Pas de panique

La peur ne doit pas dégénérer en panique – au contraire, ce sentiment doit contenir des instructions d’action.

La peur de contracter un coronavirus est normale. Mais il faut rester conscient et ne pas passer en mode de panique.

En sortant du régime d’auto-isolement, il faut répartir la charge progressivement et de créer des conditions permettant un repos complet.

Tout changement brusque et encore plus, un changement global nécessite de notre part des dépenses énergétiques assez importantes.

Tout besoin de s’adapter à de nouvelles conditions nécessite certaines ressources.

Il faut développer son propre régime d’hygiène et de soins de santé, ce qui aiderait à vous concentrer sur la vie actuelle. Ne tombez pas en panique, agissez et continuez de vivre.