Conséquences vs punitions. Quand et comment les appliquer aux enfants

Pourquoi les punitions érodent la confiance de l’enfant envers ses parents?Pourquoi l’application des conséquences est plus efficace que les punitions?

Que sont les punitions?

La littérature nous dit clairement que les punitions sont spontanées, directes, le plus souvent liées à l’enfant, pas du tout au comportement de l’enfant (l’enfant me frappe au visage, je le menace de ne plus acheter de jouets), la plupart du temps ils ne sont pas respectés par leurs parents.

Jamais dire ces phrases à vos enfants …

Ce qui est pire, les punitions érodent la confiance de l’enfant envers les parents!

Pourquoi les parents punissent-ils?

  • Les punitions sont simples, faciles et vites à appliquer;
  • Les parents appliquent les mêmes comportements qu’ils ont reçu quand ils étaient enfants;
  • « Tu a fait mal, tu reçoit mal ». C’est un paiement naturel de «justice karmique»;
  • Les parents n’ont plus d’idées alternatives d’éducation / de discipline.

Gardez toujours en tête les aspects suivants:

  • La punition a des résultats rapides mais à court terme;
  • La punition provoque la souffrance quelle que soit sa nature (physique, verbale, émotionnelle);
  • La punition n’enseigne pas à l’enfant la maîtrise de soi ou la responsabilité personnelle;
  • Les parents qui punissent se sentent forts (mon enfant n’est pas égal à moi);
  • La punition dit à l’enfant ce qu’il ne faut pas faire, ce qui lui est enlevé, ce qui est retiré, mais ne lui dit jamais ce qu’il est autorisé à faire ensuite.

Bien qu’une punition arrête un comportement indésirable, souvent un autre comportement prendra sa place.

Parent/Enfant: À propos de la violence autrement …

Par exemple, nous disons à l’enfant: «Tu n’es pas autorisé à peindre les murs», mais l’enfant peindra les meubles. L’enfant se conforme-t-il à la punition? Oui.

Ne pas oublier:

Les enfants s’habituent-ils aux punitions? Oui. Au début, les sanctions semblent efficaces. Peut-être encore une fois ce que nous voulons se produira. Mais, pour la dixième fois, l’enfant n’est plus affecté par une punition. Que font la plupart des parents dans cette situation? Ils recherchent une punition plus intense.

Exemples de punition (la punition n’est pas liée au comportement de l’enfant)

A. L’enfant ne s’habille pas le matin pour aller à la garderie. Sa mère lui interdit l’accès à la télévision pendant deux jours.

B. L’enfant ne ramasse pas ses jouets. Le père en colère rassemble les jouets seul et ne lui donne pas la tablette pendant cinq jours.

Si le cas A ne regarde pas les dessins animés le matin, s’habillera-t-il seul pour la maternelle?

Si le cas B n’a pas joué sur la tablette, récupérera-t-il les jouets?

L’enfant pourra se conformer un jour ou deux, mais il ne le fera pas indéfiniment.

Parent/Enfant: 10 méthodes constructives d’éducation

Que sont les conséquences?

Les conséquences sont naturelles. Ils viennent comme des actions / faits / situations naturelles après quelque chose / ne se produisent pas généralement dans notre réalité. Par exemple, « tu ne mange pas, tu aura faim », tu ne met pas ta veste, tu aura froid », tu n’étudie pas pour l’examen, tu ne réussira pas. »

Ces conséquences sont naturelles et logiques et ne doivent pas être anticipées. Les enfants apprennent le plus du monde réel, de leurs propres expériences, du respect ou du non-respect de certaines règles / limites.

Les conséquences ne doivent pas avoir d’effets secondaires négatifs.

« L’enfant ne veut pas mettre ses chaussures, je l’emmène pieds nus à la garderie », « l’enfant ne veut pas se laver, je l’emmène sale à la garderie ».

Ces conséquences peuvent avoir des effets drastiques sur l’estime de soi à long terme.

Comment établir des règles et appliquer les conséquences?

  • Les règles sont établies pour que les enfants apprennent à vivre en coopération avec d’autres enfants, mais aussi avec les adultes qui les entourent
  • Les règles et les limites aident les enfants à distinguer ce qui est approprié de ce qui ne l’est pas dans diverses situations et se protègent automatiquement
  • Les enfants élevés sans limites ont souvent des difficultés d’adaptation sociale et des problèmes de comportement
  • Les règles doivent être appliquées de manière cohérente, pas seulement lorsque nous avons de bons jours. Les règles sont toujours des règles pour les enfants et les adultes
  • Les conséquences doivent être appliquées immédiatement après le comportement indésirable, pas après trois jours.
  • Nous ne devons pas oublier que la violence verbale est aussi nocive pour un enfant que la violence physique (souvent les parents ne frappent pas l’enfant, mais lui crient dessus et lui disent de mauvaises paroles)
  • Nous, les parents, devons apprendre à contrôler notre langage corporel – il ne faut pas être en colère, changer pas le ton de notre voix, il ne faut surtout pas basculer l’enfant, etc.

Des mythes sur l’éducation des enfants