Comment mieux communiquer avec un adolescent?

Sommaire
Suivez-nous par Email
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Pinterest
Suivez-nous sur Pinterest
Suivez-nous sur Instagram
vers le Sommaire

Communiquer avec un adolescent

Il y a beaucoup de situations où les parents des adolescents se sentent dépassés par la situation. Les discussions de conflit et les actes de rébellion ne sont que quelques-uns des obstacles auxquels les parents doivent trouver des solutions.

Rester calme

Essayez de garder votre calme dans les différentes conversations avec lui. Impose des limites, mais pas sans lui laisser décider par lui-même. Il apprendra alors que certaines décisions peuvent avoir des conséquences désagréables.

Essayez également de trouver un équilibre entre sévérité et douceur. Cela vous facilitera la compréhension et vous verrez plus de coopération de sa part. Essayez de l’impliquer dans les décisions concernant votre famille. Ainsi, vous abandonnerez le rôle de protecteur et vous lui donnerez également la liberté de faire l’expérience de la prise de décision.

La communication d’abord

Au cours de la dernière période, les adolescents préfèrent communiquer davantage en tapant des messages, en parlant au téléphone ou via divers réseaux sociaux. Cependant, n’oubliez pas, en particulier pendant cette période, la communication directe entre vous et lui joue un rôle extrêmement important.

Lors de discussions, l’adolescent doit savoir à l’avance à quoi s’attendre et quelles conséquences ses actions peuvent avoir. En tant qu’ami, vous pouvez avoir plus d’implication dans ses activités. Donc vous avez l’opportunité de le superviser, mais sans envahir son espace personnel.

Changements de comportement

Votre enfant est devenu du jour au lendemain  un adolescent. Résolument plus obstiné, l’adolescent n’accepte généralement pas l’imposition de règles, mais ne respecte pas non plus les promesses faites.

S’il a l’habitude de rentrer tard le soir, contactez d’autres parents pour connaître l’heure du «retour au domicile» de leurs adolescents. Et essayez de lui donner un répit de 10 minutes par rapport à l’heure définie. Discutez avec lui à ce sujet, et si la situation continue à se répéter, vous pouvez alors procéder à l’application des conséquences.

Vous pouvez aussi lire: « Conseils pour bien communiquer avec votre ado »

Suivez-nous par Email
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Pinterest
Suivez-nous sur Pinterest
Suivez-nous sur Instagram

Restez informé! Pour vous et vos amis!